Souvent le dimanche, je suis sur un salon, mais c’est la trêve, alors je suis dans Mon salon. Dehors c’est l’hiver, le ciel semble revêtir un manteau neigeux. Aurons-nous de la neige pour Noël ?

Hier, un petit miracle de Noël a eu lieu.

Virginie et Igor étaient partis dehors faire un achat. À leur retour, ils ouvrirent la porte en grand en scandant : Joyeux Noël. J’étais comme souvent à mon bureau. Cependant, ils ont su me faire relever la tête de mon clavier. Igor entrait dans la maison avec un beau sapin ! Ils m’expliquèrent qu’ils l’avaient trouvé dans la rue avec un mot attaché dessus : « À donner, prenez-moi »… WOW. !!! Nous avions décidé de ne pas avoir de sapin cette année, le destin en a décidé autrement. Nos chats vont pouvoir s’en donner à cœur joie ! Ils repartirent quelques instants après pour remercier d’un petit mot les gentils donateurs. On ne saura jamais pourquoi ils s’en sont séparés. C’est une belle histoire 🙂

 

Cette nuit, j’ai continué sur le manuscrit de Nocturne. Il avance bien, mais je ne sais pas lorsqu’il sera fini, car au 1er janvier, je vais sauter à doigts joints dans les limbes où l’âme s’est perdue. Les deux ouvrages ont des ambiances tellement différentes qu’il me sera difficile de les écrire en parallèle.

On verra, peut-être un le jour et l’autre la nuit. NON ! Je plaisante 😉

 

En toutes confidences, j’ai l’impression de m’être un peu égarée ces six derniers mois. Pas d’un point de vue littéraire, là je ne m’égare jamais ou alors c’est juste dans mes histoires 😉 . J’ai voulu changer des choses, mais finalement le naturel revient toujours en courant. Il m’a sauté au visage et fait réagir. Tout va bien ! Je crois que je vais rester « camper » dans mes bottes un certain temps, encore.

Il n’y a pas de conformité, nous sommes tous différents et grâce à ces différences, nous pouvons nous trouver. Si nous gravitons dans un milieu qui ne nous convient pas, alors on ne se sent à sa place que le temps d’un mensonge. Celui que l’on se fait.

Je hais les gens qui donnent des conseils aux autres pour leur bien à eux. Qui ensuite, s’enfuient vous laissant embourber dans quelque chose qui ne vous appartient pas. La nature humaine peut être très moche parfois.

Une petite chanson de Noël ?

Bonne fin de dimanche.

Sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet
Auteure de la trilogie des Imhumvamps : T1 ‘Le Miracle’, T2’La Recouvrance’ , T3 ‘Une vie pour la vie’  –  ‘Les Ombres s’amusent’ Thriller fantastique  –  ‘Le Livre des âmes’ – Tome 1 Bethany (Livr’S Éditions) –  L’Ancolie (Livr’S Éditions) –  CLaudia – A tout cœur

Format Papier pour les sept ouvrages : sylviesgginestet@live.fr ou sur Amazon.com pour les formats E.book (excepté L’Ancolie)

Le Livre des âmes est disponible dans toutes les bonnes FNAC en commande et sur le site.

Retrouvez-moi sur Facebook, Twitter ou Instagram.