Pourquoi l’immortalité est-elle toujours décrite comme une malédiction…‏ ?

Avant hier soir, j’ai regardé les premiers épisodes de la nouvelle série « Forever ». L’idée n’est pas mauvaise, j’ai même trouvé le moment distrayant, c’est peu dire lol.

Alors, pour ceux qui ont raté cela. C’est l’histoire d’un homme tout à fait normal, sauf que ce monsieur est immortel ! Mais attention, il n’est ni vampire ni loup-garou ou toutes autres créatures surnaturelles, juste un homme immortel.

Quelle belle idée de « Fiction réelle ». Car, qui vous dit que votre voisin n’est pas aussi immortel, comme à priori vous ne l’êtes pas vous-même, bien vous ne le saurez jamais J. J’aime les choses qui sont supposées être de la fiction, mais qui, si on y pense bien, peuvent être tout à fait réelles. Cela me rappelle quelque chose, mais quoi ? 😉

Comme je le disais, j’ai bien aimé ce début de série, sauf un truc. Ce truc-là m’a dérangé. Le mec, il qualifie son immortalité de malédiction ! Il le dit un nombre incalculable de fois.

Je sais que l’homme veut toujours ce qu’il ne possède pas, donc en toute logique cet immortel cherche à tout prix à mourir un jour. C’est idiot non ? Il teste toutes les façons de mourir, les répertorie, donne une note sur l’échelle de la douleur, etc. À en oublier que c’est grâce à son immortalité et donc à l’expérience de sa longue vie qu’il aide la police à élucider des meurtres. Puis, que sans ce fait il n’y aurait pas de série 😉

Donc, pour revenir au sujet de cet article, l’immortalité est toujours ou presque associée au mot malédiction. Pourquoi ? Et dans ce cas, pourquoi l’humain cherche-t-il désespérément à être immortel, si c’est aussi… horrible ?

Alors, je suis allée voir mon amie vampire : Lilly. On a discuté un moment, en voici quelques mots.

Moi : Que penses-tu du fait d’être immortelle ?

Lilly : Je n’en pense pas grand-chose, je suis ainsi.

(Ça commence fort !)

Moi : L’immortalité est-elle une malédiction ?

Lilly : Pas en soi non. Si on utilise cette immortalité à bon escient, non. Si, on fait n’importe quoi, alors oui : car le temps peut paraitre long. Pour nous vampires, la malédiction tient du fait que l’on se nourrit de sang (ce n’est pas un scoop) et donc certains le prennent très mal de devoir tuer. Un peu comme Louis (Interview avec un vampire), il passe sa misérable vie à désespérer et s’en vouloir. Mais, il n’est pas le seul, cela dit. Certaines légendes attribuent la malédiction à d’autres faits plus… fantastiques.

Moi : intéressant…

(Elle sourit)

Lilly : Puis, allez soyons réaliste un instant. On n’est pas vraiment immortel, on vit plus longtemps que la plupart des créatures c’est tout. Tout est relatif et basé sur une question de temps… La longévité…

(Elle fait une pose pour boire ou se nourrir, je ne sais pas trop)

Lilly : Lorsque tu rencontres quelqu’un qui dit avoir 200 ans. Comme l’humain, par exemple qui est supposé ne vivre qu’une petite centaine d’années, ta première idée sera de te dire que cet être est immortel, faux ! Il est juste plus vieux.

Moi : C’est logique !

Lilly : Pas pour tout le monde, il faut quand même avoir l’esprit ouvert. Revenons à l’immortalité. Comme l’indique son nom, on ne meurt pas. JAMAIS. Mais même nous, nous pouvons mourir. Même les dieux meurent. Ce qui rend tout ce petit monde immortel c’est l’humain, par croyance, par peur… Il peut y avoir plein de raisons à cela.

Moi : Tu t’égares (je chuchote presque cela, je ne suis pas immortelle moi)

(elle me jette un regard glacial)

Lilly : Oui… Donc pour revenir à ta seconde question. Je dirais que l’humain veut toujours plus. Il veut vivre plus longtemps que ce que son corps ne peut le permettre. Mais, à force de chercher, il finira par trouver un moyen c’est évident, si ce n’est d’être immortel, au moins de vivre quelques siècles de plus, mais s’il n’y est pas préparé psychologiquement, alors il finira par penser que c’est une malédiction, mais… Il l’aura bien cherché !

 

Le reste de la conversation fut basé sur d’autres points sans intérêt pour le sujet du jour, donc, je vous les épargne.

Immortalité, longévité ou malédiction ; trois mots ou idées souvent associés certes, mais pour notre plus grand plaisir.

Moi, j’en ai juste marre de croire ou que l’on nous fasse croire que d’être immortel est une malédiction. Un immortel ne peut-il pas être heureux ? Il suffit qu’il adapte son temps… et, mais surtout, qu’il accepte ce fait !

Sur ce, je vous souhaite une agréable journée qui je l’espère ne vous paraitra pas trop longue.

Sylvie

_________________________________________

© Sylvie Ginestet
Auteure de ‘Le Miracle’ & ‘La Recouvrance’ & ‘Les Ombres s’amusent’
Format Ebook :
Le Miracle : http://www.amazon.fr/gp/product/B00A69NHQO
La Recouvrance : http://www.amazon.fr/gp/product/B00IRDJ08K
The Quest : http://www.amazon.fr/gp/product/B00IA5A93A

Nouveauté !
Les Ombres s’amusent : http://www.amazon.fr/gp/product/B00TXC4UWA

Format Papier pour les quatre ouvrages : sylviesgginestet@live.fr

Mon premier plaisir c’est d’écrire..
Le second sera que vous me lisiez et que vous preniez autant de plaisir que moi…
Alors on pourra dire que c’est une victoire !

https://www.facebook.com/SylvieGinestetAuteur
https://www.facebook.com/SylvieGinestetTheQuest?ref=hl

https://www.facebook.com/intuitivetranslations

Previous

Rêver n’a pas d’âge

Next

7 260 000 000

2 Comments

  1. Hourant Claude

    Bonjour et bonne journée, Sylvie. Pour te lire à nouveau, celle-ci me paraîtra très longue.

Laissez un commentaire

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén