Eh oui ! Hier j’en ai vu partout, des grands, des petits, des gros, touffus… Ah non, je m’égare… Donc, il y avait des gens partout, de toutes les couleurs, de toutes les senteurs. Les gens vivent. En ce moment, je dirai que l’homme chasse ! Il cherche dans tous les coins la « petite » chose qui lui manque pour son petit Noël, à offrir bien entendu. Alors, ça grouille.

Bien sûr, c’est durant ce moment que MOI, la solitaire, j’ai choisi de faire un come-back (d’un jour) dans ce monde peuplé des « autres »… Alors, je me suis frayée un chemin, jouant aussi des coudes parfois pour arriver là où je voulais me rendre.

J’ai commencé par trouver une place pour mon auto. Presque du premier coup me voilà stationner à quelques mètres de tout… Chanceuse ? Peut-être ou pas, puisque je pense que ma voiture a été visitée, mais rien n’a disparu même pas cette nouvelle paire de bottes qui était dans mon coffre. Mais, elle a été visitée, peut-être a-t-elle servi d’abri pendant un temps… Bref, elle est toujours là, c’est l’essentiel. Donc merci monsieur ou madame, le voleur de me l’avoir laissé, et si j’ai pu rendre service en la garant là, bien tant mieux !

Ensuite, j’ai traversé la chaussée face à la Bourse. Des grandes banderoles annonçaient une expo sur les grands mammifères…

IMG_3954

 

Allez ! Je me lance dans l’aventure, paie mon ticket (12 euros), et commence la visite. Je prends quelques photos, les grands mammifères de l’ère glaciaire sont semi-automatiques. Vous passez devant ils rugissent ou crient sur vous, bref ils se font entendre. Une salle, deux salles, trois salles… Oups déjà la sortie… 12 euros ! No comment !

IMG_3902 IMG_3910

Me revoilà sur le parvis de la bourse, il pleut… À mes pieds les gens se gavent de nourriture venant des baraques installées là pour les plaisirs d’hiver… Presque toutes prônent une enseigne d’un produit Français, raclettes, Pyrénées, etc. Moi je me suis arrêté au Delhaize où j’ai pris un sandwich. Je n’ai pas besoin d’exotisme 😉 Je redescends, et marche au travers des gouttes et des gens pour me faufiler vers la Grand-Place. Je trouve que ça manque de neige.

La Grand-Place, son ange, ses arcades, son parvis et son sapin. Peut-être haut certes, mais en plein jour, il n’a aucun impact sur moi. La crèche est là, barricadée suite aux actes vandales de la semaine passée. Le charme est cassé.

IMG_3951

Je pénètre dans un endroit que j’ai envie de voir depuis que je suis arrivée en Belgique en février 2012 : le musée de la ville. 4 euros l’entrée, je leur dis à la caisse le prix exorbitant que je viens de payer à l’expo de la bourse, ils en restent bouche bée.

J’ai beaucoup appris, une heure et demie de visite ! (oui rien à voir avec la bourse définitivement). J’ai fait plein de photo (autorisé sans flash). Maintenant j’en sais un peu plus sur cette ville que j’adore… encore plus.

IMG_3915 IMG_3935

A sa sortie, je m’engouffre sans y réfléchir dans « la chaloupe d’or », une place s’offre à moi au fond, entre un couple d’américain bruyant et deux amies qui se causent à voix basse. La balance est bonne, moi silencieuse au milieu. Je sors mon cahier, mon appareil photo et prends la carte. Allez, un cappuccino, une gaufre, glace vanille et chantilly. Je suis heureuse, un feu de cheminée face à moi me fait ressentir Noël, un peu. Je mange (eh oui), puis j’écris un peu sur un passage de mon tome 3 : Lilly, Laura, Adrian et Darren font partie du décor. Le temps passe, les gens aussi, mes voisins changent et moi je repars sous la pluie encore plus drue. Je m’engage dans la galerie marchande face au marchand de bonbons ou Lilly avait ressenti cette bonne odeur sucrée et douce du sucre. Là, un monsieur (un promeneur) me dit bonjour, je lui réponds. Il a un beau sourire. Je fais le tour de la galerie, il y a un magasin qui vend des chaussures dignes de Second Life ! Mais, je ne me laisse pas tenter, c’est la vraie vie ici ! Une autre fois peut-être.

Je ressors de là, regarde à droite à gauche. Le promeneur est toujours là dans la première boutique, je me dirige sous la pluie vers la Galerie de la Reine. Puis soudainement, j’ai froid alors je fais demi-tour, envois un texto à Emily pour la prévenir que je vais à l’O’Reilly, il est tôt, mais j’ai froid. Je refais le chemin en sens inverse. Il y a de plus en plus de gens, la Grand-Place commence à grouiller sérieusement. J’ai du mal à me faufiler entre les baraques qui longent la Bourse, mais j’arrive enfin au feu. Je m’arrête sous la pluie, je suis trempée.

Je traverse et rentre dans le pub. Déjà la musique remplit mes oreilles, la chaleur réchauffe mon cœur. Je me prends une Kilkenny pour commencer, une pinte bien sûr ! Je me trouve une petite place près de la cheminée éteinte, je ressors mon attirail : cahier, plume et téléphone. Je harcelle Emily pour qu’elle arrive plus vite lol !!

Une pinte, quelques mots et quelques heures plus tard, elle arrive enfin.

Allez, la soirée peut commencer !

Et quelle soirée ! À la semaine prochaine Mr O’Reilly !

IMG_3961

 

Bon week end 🙂

Sylvie