Voila dans un mois je fêterais mes deux années ici. Ici en Belgique.

Je ne regrette toujours pas ce changement fondamental de ma vie. Il était nécessaire pour ma fille et pour moi, et nous en sommes toujours heureuses 🙂

La plupart des gens n’osent ou ne peuvent ou ne veulent pas, prendre de décision telle que celle que nous avons prise. Cela peut faire peur …… non cela fait peur. Partir loin de tous ses repères, ses amis, sa famille. Mais nous ne vivons, à priori, qu’une seule fois, donc nous devons faire (raisonnablement) ce que nous pouvons pour faire de cette vie, une vie meilleure.

Rien n’est facile, mais si on est bien dans sa tête et ses convictions, alors cela aide. Enfin je crois.. Enfin pour moi.

Toujours est-il que je reste encore et toujours en admiration devant le sourire Belge, devant cette capacité aussi à rendre les choses possibles. Lorsque je suis arrivée ici il y a presque deux ans donc, on me disait souvent ‘Te tracasses pas ! ».. Mais moi je réagissais encore comme je l’avais toujours fait pendant 49 ans, c’est à dire que je me stressais de plein de choses, de la plus minime à la plus importante avec la même ampleur. Stupide LOL ! J’ai appris maintenant à voir les choses différemment, avec un regard plus posé. Une chose à la fois est bien plus simple à régler et il y a solution à tant de choses :). Ne haussez pas les épaules, je parle en connaissance de cause. Oh bien sur tout va dépendre du problème, mais là je parle de moi :).

Puis ici, j’ai fait éditer mon premier roman, chose à laquelle je ne croyais pas un seul instant avant ! J’ai osé le faire. Maintenant et venu le temps où le second va sortir. Cela peut sembler étrange mais ce pays me donne l’impression que les choses sont possibles ! Si j’étais partie m’exiler ailleurs peut-être que cela aurait été la même chose, mais c’est ici que mon cœur m’a conduit, alors simplement je me dis que c’est grâce à la Belgique et aux Belges que cela arrive, simpliste peut-être mais tant pis. Moi cela me convient de le penser.

C’est bon le changement, cela prouve aussi que nous sommes capable d’aller au bout de nos rêves.. Même si le mien est loin d’être terminé, le chemin parcourut est déjà jonché de sourire et de joie. Alors non je n’ai pas de regret 🙂

 

Belle Journée, Sylvie