5-nov_010

Pensées Profondes

Permettez-moi de rétablir l’histoire dans sa vérité.

Certains pensent que d’être vampire est une malédiction.

Ma mère s’appelait Lilith, ce dont je me souviens maintenant c’est que pour elle nous étions tous une bénédiction, un don venu du ciel. Dix enfants certes différents, mais elle nous aimait tant, ne faisant jamais de différence avec mes frères et sœurs humains.

Eux déjà par contre, nous mettaient à l’écart car ils nous craignaient. Pourtant les vingt premières années de ma vie je n’ai jamais goûté le sang d’un humain, me nourrissant que de mes frères et sœurs Imhumvamps.

La malédiction ce sont les humains qui l’ont créée par peur.

Nous sommes juste une race différente et l’humain n’aime pas la différence.

C’est l’humain qui a inventé le racisme ou l’homophobie pas le vampire.

Chaque race a son mode opératoire de survie, c’est le cours des choses. Pour moi l’humain n’a jamais été un garde-manger ou une poche de sang comme aime à le nommer certains vampires.

Peut-être suis-je différente.

Peut-être que notre seule erreur fut de transformer un humain en vampire un jour, croyant que c’était pour notre survie.

Car nous sommes différents en bien des points de ce que nous avons créé. La lumière du jour ne nous a jamais incommodés ; nous avons gardé en nous cette humanité que nos parents nous ont léguée.

Cette bonté si humaine comme dirait Darren.

Nous sommes une race d’immortel.

Si Dieu nous a créés, c’est qu’il y a une raison, il ne fait jamais les choses au hasard, tout a son utilité.

Chaque chose a une place : sa place.

Lorsque les choses dérapent par peur ou par ignorance alors viennent le mensonge et la crainte.

Extrait de ‘La Recouvrance’ sorti prévu Février 2014.

*******************************************************************************************

Auteure de ‘Le Miracle’

http://www.editionsazimuts.be/Le-Miracle-cbfaaaata.asp

http://www.amazon.fr/gp/product/B00A69NHQO

http://acrodacrolivres.be/boutique/

Mon premier plaisir c’est d’écrire..

Le second sera que vous me lisiez et que vous preniez autant de plaisir que moi…

Alors on pourra dire que c’est une victoire !