Month: septembre 2013 (Page 1 of 3)

29 September Cocktail

No I do not dash into the writing of recipes, but this date is special for me.. For my family also, I think.. Of Course:)

– 1 tear of sorrow

– 1 zest enjoyment

– 1 spoon of hope

On September 29th, 1982 my father died from consequences of a pleurisy.

On September 29th of every year it is « Saint Michelle, Michel, Michèle »..Name day of my mother.

On September 29th, 2012, I held for the first time my Miracle in my hands.

Thus you put the whole in a shaker and it brings you a day full of smiles, memories strewed with a stalk of sadness.

It was well worth some words.

Beautiful day to you.

Sylvie

Cocktail du 29 Septembre

Non je ne me lance pas dans l’écriture de recettes, mais cette date est spéciale pour moi.. Pour ma famille aussi, je pense.. Bien sur 🙂

– 1 larme de peine

– 1 zeste joie

– 1 cuillère d’espoir

Le 29 Septembre 1982 mon père décédait des suites d’une pleurésie.

Le 29 Septembre de chaque années c’est la Saint Michelle, Michel, Michèle.. Fête de ma mère.

Le 29 Septembre 2012, j’ai tenu pour la première fois mon Miracle dans mes mains.

Donc vous mettez le tout dans un shaker et cela vous apporte une journée pleine de sourires, de souvenirs parsemés d’un brin de tristesse.

Cela valait bien quelques mots.

Belle journée à vous.

 

Sylvie

A point in the infinity

IMG_2035 copie

A star in the unlimitedness of the sky

A grain of sand in the sea

A blade of grass in one field

A being on earth

We are everything and nothing

We are small but big

Just an energy in the global nature of the universe

A point in infinity… But we are… The life

Sylvie

Un point dans l’infini..

IMG_2035 copie

 

Une étoile dans l’immensité du ciel

Un grain de sable dans la mer

Un brin d’herbe dans un champs

Un être sur terre

Nous sommes tout et rien

Nous sommes petits mais grands

Juste une énergie dans la globalité de l’univers

Un point dans l’infini… Mais nous sommes… La vie

Sylvie

 

 

Déblatération autour de la Littérature…

Ce matin on m’a dit ‘je ne peux pas prendre votre livre dans ma librairie, ce n’est pas de la littérature’…. Pour information mon roman est fait de papier et d’encre, et rempli de mots (note de l’auteur).

Alors je suis rentrée à la maison pour savoir si je savais vraiment ce que voulait dire le mot ‘Littérature’, donc voici la définition officielle du mot pris dans un dictionnaire sur Internet :

Nom féminin singulier – Ensembles des œuvres écrites ou orales, considérées du point de vue de la forme et de l’expression – Ensemble des œuvres écrites concernant un domaine précis – Activités de l’homme de lettres – Ce qui est décrit dans les œuvres littéraires, comparé à la réalité.

Je suis restée perplexe, mais je dois avouer que la dernière définition me plait assez, je me retrouve dans ces mots là.

Puis comme j’aime bien comprendre, je vous ai demandé à vous mes contacts ou amis sur Facebook, ce qu’était la littérature, par respect envers vous j’ai enlevé vos noms pour ne laisser que les initiales :

MH :Un moyen de transport écologique !  lol, quel sérieux ce matin !

FP :une évasion

EM : Pouhhhhhh vaste question… Un mélange de klingon et de vulcain, donnant la possibilité aux Visiteurs que nous appelleront « V » de nous rassembler dans une idéologie aléatoire prônant le cannibalisme.
Sans parler de l’oblitération des sensations par le simple fait d’avoir des oreilles pointues et la répétitions de « Live long and prosper » en chantant « Soft Kitty »
Bref un moment de pure détente sans prise de tête quoi…

MO :pour moi la littérature, comme me l’a enseigné l’école : c’est l’ensemble des livres ennuyeux que je ne lis pas ^^ du style Balzac, Baudelaire et autres. Enfin bref aucun des livres que j’aime lire quoi

LM : un moment de détente  une évasion, du rêve, … selon le livre

GS : La littérature c’est l ensemble des œuvres écrites reconnues par la critique comme étant des références d intérêt.

FTR :  Un moyen d expressions et de pensées l auteur se laisse aller a ses écritures. Le lecteur lui rentre dans la composition de l auteur , il s abandonne aux écrits de ce dernier

HGC : L’autobiographie de Justin Timberlake ?

En résumé chacun classifie son type de lecture, classique, science-fiction, politique ou pour enfants (on va pas les oublier) etc, et le tout forme la Littérature !

J’en veux pas à ce Monsieur mais parfois je crois que d’employer des mots comme par exemple, non je ne fais pas dans les vampires ou le fantastique, est plus simple ou tout simplement plus honnête.

Il a lu le premier chapitre ici sur mon blog peut-être, puisque je lui avais laissé une carte la semaine passée… Il m’a dit vous racontez une histoire.. Oui c’est un roman.  Peut-être a t-il cru que c’était autobiographique donc pour rappel voici la quatrième de couverture :

Victime d’un accident de santé incurable, Lilly caresse l’espoir fou de surmonter cette épreuve en se faisant transformer par un vampire. Une interminable quête commence alors. Un parcours semé d’embûches et de déceptions, car les vampires ne sont pas légion… et rares sont ceux qui prendraient le risque d’aider un humain. Pourtant…

Ma vision des choses avait changé, mon but était complètement fou et dangereux. 

Pourquoi ne l’avais-je pas senti ? Je vivais la nuit la plus terrible de mon existence. Je n’avais jamais eu aussi peur. 

Mais cette nouvelle épreuve, je l’avais provoquée et je savais maintenant que je ne pourrais plus jamais physiquement revivre cela. J’étais épuisée, vidée. Or, il m’avait à peine touchée. 

La vie était trop importante pour la mettre en jeu. Je n’étais qu’une idiote en quête d’une vie meilleure, mais je devrais me contenter de ce que j’avais.

Lilly va-t-elle renoncer à son projet, ou sa volonté de vivre une autre existence sera-t-elle la plus forte ?

…. Silence…..

Pourquoi est-ce si difficile pour des auteurs inconnus d’essayer de se faire connaitre.

Je sais que mon livre ne peut pas plaire à tout le monde (en plus cela ce saurait lol).  Mais les personnes qui ont lu mon roman l’ont aimé, ils ont aimé cette forme de littérature.. Je reste humble dans mes écrits alors si tout le monde pouvait le rester, ça aiderait surement les jeunes auteurs comme nous, à nous faire peut-être un jour un nom.

A bon entendeur.

Au fait, je ne suis pas en colère.. C’est juste que je ne comprends pas ces gens qui essaient d’écraser les autres sans aucunes raisons visibles.. A part peut-être le plaisir qu’ils en retirent.

Bonne fin de journée, moi je vais jardiner un peu 😉

Sylvie

 

 

Hey.. I’ m a DJ in a Virtual world !!

I began to have a walk in  Second Life in 2007, just after my Stroke because it was for me a way to move and ‘to speak’ normally. In this other world people did not feel sorry for what stayed of me. Unlike many in my real life.

They perceived only that I let show through, that is somebody of integer, not bruised..

I met in this world a wonderful mass then others a little less. THERE are those who are the same in both lives, and those who really invent a character, not letting cross nothing of their ‘internal’ truth, they are the most dangerous. Because what we make over there has an impact here nevertheless..

I discovered full of things, I explored full of different ways.. And I went deeper into full of knowledge. This place is a source to develop its creativity, a certain shape of art as this one:

Its-been-a-while Snapshot_030-4 copie

 

But I reassure you SL is not present in my novel, this creativity is different.. Excepted the cover.

One of first song which touched me in Second Life while I was in my favorite English pub was played by Prad and it was Frozen by Delain 🙂

 

And I did a trip into another world: that of a music that I knew little but which touched me. Then I decided that SL would be for me before any a place of musical sharing. Then I opened with Rudy my own PUB ‘ Lilly’s Irish Pub ‘ and during several years I shared.. And finally I got better then I returned to the real life and thus I made a break with SL.

Then approximately one year ago, I returned to it out of curiosity to see if things had evolved, and of course they had evolved, because whatever the world where we are, it always moves, for the best or the worst.

But I returned to it humble, if I may say.. I again had to discover everything.. I have two passions common to my two lives, the music and the photography..

 

Lilly

 

I explored and I fell on a club which was kind enough of my music, a little bit particular for some. This club it is BittRend, held by Kat and Bone. And since I DJ all, or almost, Saturdays and Sundays evenings from 21.00 to 23.00 (European time). I share my music, my universe and it is wonderful to be able to make it, because I am shy in the real life and it gives me the opportunity to exteriorize me, paradoxical I know;).. But it is like that!

I have for a long time was reserved on the fact of speaking about SL and to say yes I am in this world there, because the first reaction of people is ‘ She has no life outside, she is a geek ‘, it is false in any case for me.

I had a reason at the beginning, that to live normally somewhere. Maintaining my reason (if we need it to justify itself), it is the sharing:)

I wish you a pleasant day, and maybe I shall meet you one day over there.. My first name it is Lilly, easy lol;)

Sylvie

 

 

Page 1 of 3

Powered by WordPress & Theme by Anders Norén