N’avez-vous jamais eu ce sentiment de vous dire que vous vous êtes trompé ?

Un petit rien qui vous fait réagir.. Qui vous ouvre la porte sur autre chose.. pas nouveau non, juste vu différemment.

Il y a des choses sur lesquelles je ne me suis pas trompée… Je le sais.. Mais il y a une chose que je remets en question..

Mes a priori ou ceux des autres m’ont-ils fait me tromper ?

On a besoin d’un regard sur les autres pour se rendre compte que nos seules erreurs peuvent être de ne pas croire..

Pourquoi maintenant ?.. Parce qu’il est facile de dire que vaut mieux trop tard que jamais.. Même si il est peut-être trop tard..

On a des choses si profondément enfouies que cela occulte nos vérités..

L’éducation, nos convictions ou celles des autres qui déteignent sur nous..

Le perpétuel mouvement de notre cerveau qui nous dit : ‘c’est bien ».. « c’est pas bien ».. Où est le bien et le pas bien.. Juste là dans nos têtes..

Je me suis trompée.. Je le sais…

Sur UN point.. pas un fait.. un point.. L’erreur de ne pas s’écouter ou ne pas vouloir ou le faire trop…

Il faut vivre le moment présent.. Pour ne pas regretter ou douter ensuite ..

N’est-il pas l’unique moyen de savoir si on s’est trompé ou pas ?

Je n’aime ni regretter ni douter..

Sylvie